0 800 500 800 Appel gratuit depuis un poste fixe

Les aides au maintien à domicile

Parce que le maintien à domicile est un véritable enjeu de société, de nombreuses structures publiques et privées peuvent intervenir dans l'aide au financement de votre maintien à domicile.
L'URMAD peut vous orienter vers des structures et services vous permettant d'accéder à ces aides adaptées à votre situation.
En cas d'absence de structure sur votre territoire, l'URMAD vous oriente dans vos recherches d'aides.

LE FINANCEMENT PAR L'ASSURANCE MALADIE

Sur prescription médicale du médecin traitant, l'Assurance Maladie, en lien avec votre mutuelle, rembourse certains appareillages et aides techniques (fauteuils roulants, lits médicalisés, chaussures orthopédiques). Le remboursement est basé sur une liste des produits et des prestations remboursables (LPPR). Il peut être nécessaire d'avoir un accord préalable de l'Assurance Maladie avant de déclencher une intervention. Des fournisseurs de matériel médical disposent d'une convention pour le tiers-payant.

LES AIDES DANS LE CADRE DU RETOUR D'HOSPITALISATION

L'aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH)

L'ARDH est une aide à court terme (3 mois) déclenchée via le service social hospitalier et les différentes caisses de retraite.

L'aide ménagère complémentaire de soins (AMCS)

Certains départements ont mis en place une prestation extra-légale visant à augmenter le nombre d'heures d'aide à domicile attribuées au titre de l'aide sociale, lors d'un retour à domicile après hospitalisation. Elle s'adresse aux personnes de plus de 65 ans dont les revenus sont inférieurs au plafond de ressources de l'aide sociale. La demande doit être faite avant la sortie de l'hôpital, par la personne âgée elle-même, ou par l'assistante sociale de l'hôpital, qui la transmettra à l'organisme d'aide à domicile assurant la prestation d'aide ménagère.

Les mutuelles

De nombreuses complémentaires santé (mutuelles ou assureurs privés) favorisent l'aide ménagère à domicile à l'occasion d'une hospitalisation. Selon les organismes et selon les contrats, un certain volume d'heures sera pris en charge totalement ou partiellement, sur une période donnée (pendant et/ou après l'hospitalisation).

LES AIDES FINANCIÈRES POUR LE MAINTIEN À DOMICILE

L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

L'APA est attribuée dans le cadre du maintien à domicile et repose sur l'élaboration d'un plan d'aide par le médecin du conseil général en lien avec le médecin traitant, prenant en compte tous les aspects de la situation de la personne âgée (degré d'autonomie, environnement familial et social...). Une fois le plan accepté par le bénéficiaire, le montant des aides figurant dans le plan va servir de base au calcul de l'allocation qui sera versée pour la mise en place d'interventions à domicile mais aussi d'aides techniques.

L'aide sociale aux personnes âgées

Sous forme d'aide ménagère, cette aide peut vous être attribuée si votre état le justifie et que vous remplissez certaines conditions d'âge et de ressources et que vous n'avez pas accès à l'APA.

Le Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Si la situation de handicap s'est déclarée avant l'âge de 60 ans, la personne âgée peut bénéficier de la PCH pour financer ses besoins liés à la perte d'autonomie. Cette prestation, versée par le Conseil Général, permet de financer une aide humaine ou matérielle. Elle n'est attribuée que jusqu'à l'âge de 75 ans.

Contactez-nous

Consultez également :

Actualités
Voir tous les articles
 

Retrouvez les prestations proposées par l'association Urmad, spécialiste du maintien à domicile dans le Nord et la Picardie.