0 800 500 800 Appel gratuit depuis un poste fixe
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Comment aider un proche dépendant ?

Comment aider un proche dépendant ?

Le 02 mars 2021
Comment aider un proche dépendant ?
Le proche aidant est une personne fondamentale pour garantir le bien-être des personnes fragilisées.

La solidarité est au cœur de nombreuses familles. Elle est naturelle pour bon nombre de personnes : aider son frère à mettre la table, aider ses parents à nettoyer leur voiture, … Chaque membre de la famille proche ou éloignée en épaule un autre. Mais il arrive que l’aide à apporter soit plus importante et plus régulière pour améliorer l’autonomie d’un proche, voire que cette solidarité soit inexistante dans certaines familles ou dans le cas d’absence de famille. Dans ce cas, la personne devient un proche aidant.

● Qu’est-ce qu’un proche aidant?

Un proche aidant est la personne qui accompagne un proche en manque d’autonomie dans la réalisation d’actes quotidiens.

En France, on compte plus de 8,3 millions de personnes de 16 ans ou plus occupant la fonction d’aidant. Ce phénomène s'est amplifié ces dernières années avec la volonté grandissante des personnes dépendantes à poursuivre leur vie à domicile. La moyenne d’âge des aidants est de 52 ans. Ils s’occupent principalement des personnes âgées et appartiennent le plus souvent au cercle familial proche.

On distingue deux catégories de proches aidants différentes :

  • les proches aidants d’une personne âgée
  • les proches aidants d’une personne handicapée

Le proche aidant a un double rôle : celui d’aider dans les activités quotidiennes comme le portage de repas, l’aide au ménage, l’aide à la toilette et celui d’aide financière, matérielle et soutien moral. Cependant, un proche aidant ne remplace pas un professionnel.

● Aider au mieux

Accompagner au quotidien

Le proche aidant accompagne des personnes fragilisées dans le maintien à domicile. Il peut s’agir d’un(e) conjoint(e), d’un enfant, ou encore d’un parent ou d’un ami. Le proche aidant agit dans l’intérêt de la personne qui lui est chère. Il l’accompagne et lui permet de continuer à vivre chez lui dans des conditions optimales. Sa présence favorise le bien-être de la personne en difficulté et la fait évoluer dans un environnement de confiance. Les petits gestes du quotidien et les petites attentions permettent de garder le moral et de faire sentir l’amour que l’on porte à son proche. L’aide doit toujours être faite avec bienveillance et sur base volontaire. Attention, le proche aidant peut toutefois se retrouver dépassé par la situation ou trop impliqué, ce qui peut être nuisible à la fois à sa santé et au maintien à domicile de la personne accompagnée. Il ne faut alors pas hésiter à se rapprocher de structures spécialisées dans l’aide aux aidants.

Se faire aider : auxiliaire de vie, assistante sociale

L’aidant soutient son proche dans de nombreux domaines. Il accomplit bénévolement un travail qui demande du temps et de l’énergie. Cependant, il ne doit pas prendre la place des professionnels de santé. L’aide qu’il apporte ne doit en aucun cas remplacer des soins professionnels. L’aidant doit rester entouré de professionnels pour garantir le bien-être des personnes fragilisées et son propre bien-être. De plus, les professionnels de santé apporteront un soutien moral au proche aidant. Ils pourront le conseiller et l’aiguiller. Le proche aidant ne doit pas subir son rôle. L’angoisse liée à ce rôle est un problème réel car le proche aidant est souvent méconnu et mal compris. Et pourtant, son rôle est fondamental. Il doit prendre soin de lui autant que de la personne dépendante dont il s’occupe pour assurer son rôle à long terme, si besoin. Pour être assisté de son rôle, il peut prendre contact avec une structure spécialisée.

L’auxiliaire de vie sociale est au service des personnes en situation de perte d’autonomie et de dépendance. Elle apporte une aide régulière dans les actes de la vie quotidienne comme l’aide au lever ou au coucher, à la préparation et à la prise des repas, l’aide à l’habillage ou au déshabillage... Elle soulage le proche aidant de nombreuses tâches.

Pour prendre les bonnes décisions administratives et s’assurer d’activer les aides adéquates, il est possible de faire appel à une assistante sociale. Elle assure un accompagnement. Elle apporte des conseils et des aides permettant de vivre au mieux à son domicile.

Trouver son équilibre

Être proche aidant peut demander beaucoup de temps et d’investissement. Mais être proche aidant ne doit pas signifier s’occuper à temps plein d’une personne en situation de handicap ou d’une personne dépendante. L’aidant doit s’accorder du temps pour lui et sa vie. Il doit fixer ses limites. Il peut contacter des organismes capables de le soutenir et de l’accompagner pour prendre soin de son proche dans les meilleures conditions. L’aidant doit envisager paisiblement cette période et éviter à tout prix la surcharge ou le stress. Le proche aidant a d’ailleurs droit à des aides notamment des congés payés. Son aide est de plus en plus reconnue. L’Etat a d’ailleurs créé un plan d’aide à destination des proches aidants: “agir pour les aidants”.

Partagez votre expérience en tant que proche aidant avec diverses associations spécialisées !

Vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement de l’URMAD ?

L’URMAD, association indépendante, est l’Unité de Retour et Maintien à Domicile. Elle propose une expertise entièrement gratuite de votre domicile en fonction de vos besoins, de votre situation, en lien avec vos professionnels de santé. Pour en savoir plus, contactez-nous au 0 800 500 800 (numéro vert - appel gratuit depuis un fixe

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités

 

Retrouvez les prestations proposées par l'association Urmad, spécialiste du maintien à domicile dans le Nord et la Picardie.